Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Astrophysiketpoetik
Astrophysiketpoetik
Menu
Poor lonesome cowboy

Poor lonesome cowboy

Poor lonesome cowboy
 
Hier soir alors que la Terre tournait
je roulais face au Soleil comme un pamplemousse
énorme, carmin, sphère parfaite et hypnotique,
fondant sur le massif
 
nous aurions pu être sur une autre planète
orbitant très près de son étoile naine rouge
ou dans l’ouest américain, comme un cowboy
solitaire dans le couchant
 
les gens filaient dans leur vie sur l’autoroute
dans leur acrimonie, questionnement épidémiologique
désir sexuel esthétique
bravant parfois les règles, s’en remettant au hasard…
 
il paraît qu’il existe une combinaison de deux
millions de milliards de possibilités
pour former un seul des vingt acides aminés
à la base d’une protéine ADN
et pourtant : papillons de fleurs en fleurs
concerts de baleines dans l’océan
& partout ici la vie jaillit
sous les froides étoiles qui
percent le tissu nocturne
de l’immense possible
comment ne pas interroger
le glacial univers
aux cœurs de fer
sur notre peau sensible
de cowboys,
solitaires ?
 
Brice Haziza, fragment de "En cours d'accrétion", poésie astrophysique
Photo : Mu Giusti, soleil couchant sur l'A8